Les dernières Actualités et Publications de Coface, leader de mondial l'assurance-crédit.
14/10/2016
Publications économiques

Baromètre risque pays 3ème trimestre 2016

Baromètre risque pays 3ème trimestre 2016

Le prix du pétrole, thermomètre des émergents, à nouveau au cœur des préoccupations

Le début de l’été a marqué les esprits, tant l’idée d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) semblait improbable. Le choc du Brexit le 23 juin dernier a fait trembler les marchés financiers mondiaux. Tous les yeux se sont alors tournés vers le Royaume-Uni, mais Theresa May, la Première ministre britannique vient seulement d’annoncer qu’elle activerait l’Article 50 avant fin mars 2017. A partir de là sera lancée la procédure de sortie de l’UE, qui doit théoriquement durer deux ans, mais qui pourrait s’avérer en réalité beaucoup plus longue. Sans surprise ce choc nous conduit à réviser l’évaluation du pays en A3, tant l’incertitude est grande et pèse sur la confiance des agents, avec un impact négatif du choc potentiellement inquiétant lors de la sortie effective du Royaume-Uni de l’UE.

Au-delà du Brexit, nombre d’incertitudes planent toujours sur l’économie mondiale. La question de la faiblesse du commerce mondial revient au cœur des débats, et un rebond vigoureux n’est pas attendu. Par ailleurs, le prix du pétrole ne s’est pas redressé significativement et peine à dépasser durablement les 50 USD le baril de Brent, ce qui conduit à nouveau à des déclassements de plusieurs pays dont l’activité est étroitement liée à l’évolution du paysage pétrolier et des matières premières plus généralement (Nigéria, Oman, Mongolie, Trinité et Tobago). La dernière réunion de l’OPEP le 28 septembre dernier a mené à un accord sur un niveau de production autour de 33 millions de barils par jour (Mbj). Qualifié « d’historique », cet accord ne devrait pourtant pas remettre en cause l’existence des fondamentaux amples qui prévalent sur le marché, et une progression seulement modérée du prix du pétrole. Cela est d’autant plus vrai que les pays de l’OPEP doivent encore se mettre d’accord le 30 novembre sur leurs cibles de production d’une part et qu’ils doivent ensuite les respecter d’autre part. C’est loin d’être gagné, les besoins de court terme prenant souvent le pas sur la logique de long terme. Par ailleurs en cette fin d’année les yeux seront rivés vers la Fed, qui pourrait relever ses taux lors de la réunion du comité de politique monétaire de décembre.

Les bonnes nouvelles toutes relatives viennent toutefois du Brésil et de la Russie. Bien que ces économies continuent de faire face à une situation très dégradée, le point bas semble être atteint sur le plan macroéconomique et ces pays devraient progressivement entrer dans une période de convalescence. Cela ne s’est toutefois pas encore traduit par des signes d’amélioration au niveau des entreprises.

 

 

Télécharger la publication : Baromètre risque pays 3ème trimestre 2016

 

  • Le prix du pétrole, thermomètre des émergents, à nouveau au cœur des préoccupations
  • Baromètre Modification des évaluations Coface risque pays
  • Fiches pays Bilan économique de 10 pays

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger l'infographie

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger la publication : Baromètre risque pays 3ème trimestre 2016 (923,92 kB)

Contact


Contact Journalistes

Maria KRELLENSTEIN
Tel : +33 1 49 02 16 29
Mail : maria.krellenstein@coface.com 
 
Justine LANSAC
Tel : +33 1 49 02 24 48 
Mail : justine.lansac@coface.com

Haut de page
  • Français