Les dernières Actualités et Publications de Coface, leader de mondial l'assurance-crédit.
26/09/2017
Publications économiques

Baromètre risques pays & sectoriels T3 2017 - Reprise de la croissance mondiale : vrai ou faux départ ?

Baromètre risques pays & sectoriels T3 2017 - Reprise de la croissance mondiale : vrai ou faux départ ?

Une fois n’est pas coutume, l’été s’est avéré particulièrement calme. Aucun événement majeur n’est venu perturber le chemin de croix emprunté par l’économie mondiale. Alors que les étés 2015 et 2016 ont été marqués par le krach boursier en Chine puis par le Brexit, l’été 2017 a au contraire été caractérisé par une faiblesse historique de la volatilité sur les marchés financiers fin juillet, tandis que de nombreux indices boursiers à l’image du S&P 500 ou encore de l’indice MSCI émergents ont quant à eux atteint des points hauts.

Cette situation est-elle source d’inquiétudes ? S’apparente-t-elle à un potentiel excès de confiance, et peut-on craindre un éventuel éclatement d’une bulle ? La profitabilité des entreprises pourrait être mise à mal en cas de chute des marchés financiers.

Sur le front économique en apparence, l’activité remonte la pente, ce qui nous conduit à reclasser 14 secteurs (contre 2 déclassements seulement). L’Europe est toujours sur une trajectoire ascendante (reclassement des évaluations pays de la Hongrie, de la Finlande et de Chypre), et les flux de capitaux reviennent dans les grands émergents même s’ils demeureront sensibles aux évolutions de la politique monétaire de la Fed ainsi que celle du risque politique. Les signes de reprise au Brésil se multiplient ainsi qu’en Russie. Toutefois la résilience chinoise masque toujours de fortes vulnérabilités, dont un risque de crédit élevé, tandis que l’Inde a surpris également avec pour une fois une croissance décevante au deuxième trimestre. Enfin bonne nouvelle en Afrique : même si les performances de croissance sont encore modestes, la période électorale chargée cet été s’est avérée en définitive relativement calme.

Mais finalement, plus subrepticement, la donne change sur l’échiquier des économies développées. En effet, alors que la solide reprise en zone euro se confirme, les signes de faiblesse dans les pays anglo-saxons sont plus nombreux, comme l’illustre le faible taux d’épargne à la fois aux États-Unis et au Royaume-Uni, caractérisés par un endettement des ménages élevé. Cela ne laisse pas présager de bonnes nouvelles sur la consommation privée, alors que certains signes de ralentissement sont déjà visibles dans ces deux économies. La vision sur leur avenir respectif est obscurcie par la forte incertitude politique : les négociations liées au Brexit semblent avancer à pas de tortue tandis que Donald Trump déçoit les investisseurs qui ont toutes les peines à décrypter les orientations des politiques à venir, en particulier sur le plan fiscal. A contrario, l’horizon s’est considérablement éclairci sur le plan politique en Europe. Une situation qui pourrait conduire naturellement à la poursuite de l’appréciation de l’euro face au dollar.

 

Télécharger la publication "Baromètre risques pays & sectoriels T3 2017 Reprise de la croissance mondiale : vrai ou faux départ ?"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger la publication : Baromètre risques pays & sectoriels T3 2017 - Reprise de la crois... (1,51 MB)

Contact


Pour nous écrire, nous poser une question, ou simplement pour vous informer :

Contactez-nous au
Tel. : +33 (0)1 49 02 20 00
 
Contact Journalistes :
Maria KRELLENSTEIN
Tel : +33 (0)1 49 02 16 29
Mail : maria.krellenstein@coface.com 

Haut de page
  • Français