Les dernières Actualités et Publications de Coface, leader de mondial l'assurance-crédit.
23/05/2013
Publications économiques

La crise des entreprises en Europe centrale

La crise des entreprises en Europe centrale
PANORAMA DÉFAILLANCES D’ENTREPRISES

Dans ce panorama, vous trouverez tout d'abord notre baromètre des défaillances d'entreprises françaises entre avril 2012 et avril 2013. Si le coût financier de ces défaillances poursuit sa progression (+2,7%), la légère baisse de leur nombre (-0,1%) varie selon la structure juridique des entreprises, les PME et les ETI étant les plus touchées. Vous y trouverez également un classement des secteurs d'activité selon le degré de risques, d'où il ressort que la construction, les services et l'automobile sont toujours les plus risqués.

Vous trouverez aussi dans ce panorama une étude sur les défaillances des entreprises est-européennes, région où les défaillances augmentent fortement (par exemple, +21% en 2012 en Pologne et +10% en Roumanie) A quels facteurs peut-on attribuer la hausse des défaillances observées depuis 2007 ? Les progrès juridiques ont-ils eu un effet sur les défaillances ? Quel est le rôle joué par les déterminants macroéconomiques ? Enfin, une étude statistique nous permet d'établir des prévisions de défaillances pour la Pologne et la Roumanie pour l'année 2013.

 

Baromètre des défaillances / printemps 2013

Le nombre de défaillances se stabilise sous la barre des 60 000 en avril 2013, niveau toujours élevé. Dans un contexte économique tendu, les entreprises françaises continuent d’afficher des fragilités majeures.

 

La crise des entreprises en Europe centrale : pourquoi ?

Depuis le déclenchement de la crise en 2008 dans les pays industrialisés, les performances macroéconomiques des PECO sont médiocres, avec une croissance annuelle moyenne de la zone de 1,2% contre 5% pour les pays émergents. Dans ce contexte de redémarrage poussif après la récession de 2009, les entreprises sont particulièrement fragilisées, et on assiste dans la quasi-totalité des pays à une accélération importante des défaillances d’entreprises.

A quels facteurs doit-on attribuer cette crise des entreprises est-européennes ? Les progrès juridiques réalisés par les pays d’Europe centrale et orientale ont-ils conduit à déclarer plus de défaillances ? L’accélération des défaillances est-elle imputable à la crise de la zone euro ? Peut-on faire un lien entre défaillances et flux de crédit ? Afin de répondre à ces questions, nous nous intéresserons à 5 pays d’Europe centrale et orientale : la Pologne, la Roumanie, la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie. En tout état de cause, 2013 ne marquera pas la fin de cette crise des entreprises est-européennes, comme l’illustrent nos prévisions de défaillances dans les cas roumains et polonais.

Télécharger la publication : La crise des entreprises en Europe centrale (1,66 MB)
Haut de page
  • Français