Les dernières Actualités et Publications de Coface, leader de mondial l'assurance-crédit.
09/10/2018
Publications économiques

Protectionnisme commercial américain : quels effets de contagion sur les chaînes de valeur mondiales ?

Protectionnisme commercial américain : quels effets de contagion sur les chaînes de valeur mondiales ?

Alors que les politiques d’ouverture commerciale étaient la norme depuis la création de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en 1995, la crise de 2008- 2009 a marqué un tournant. La tendance au protectionnisme qu’elle a favorisé a pris une nouvelle ampleur avec l’arrivée de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Depuis le début de l’année 2018, l’administration américaine a mis à exécution plusieurs de ses menaces en matière de protectionnisme commercial via l’instauration de droits de douane sur les importations de différents produits : panneaux solaires et machines à laver (en janvier) ou encore acier et aluminium (en mars, puis juin pour l’Union Européenne, le Mexique et le Canada, et enfin août pour la Turquie). Elle a ensuite officialisé la taxation d’importations chinoises (à hauteur de 50 milliards de dollars US en juillet puis 200 milliards USD supplémentaires imposés en septembre). Au cours des trois premiers trimestres 2018, l’administration américaine a donc décidé des restrictions sur le commerce à hauteur de 12 % des importations des États-Unis. Dans le même temps, 8 % de ses exportations ont été affectées par des mesures de rétorsion.

Les effets les plus évidents de ce changement radical de la politique commerciale américaine seront bien entendu ressentis par les partenaires commerciaux ciblés par ces mesures. Évaluer ces effets directs est nécessaire mais insuffisant pour apprécier l’ampleur du choc sur le commerce mondial. Pour ce faire, nous tentons dans cette étude de quantifier les effets de contagion sur les partenaires commerciaux des pays touchés par les mesures américaines.

Grâce à notre estimation réalisée sur les exportations de valeur ajoutée de 12 secteurs d’activité de 63 pays entre 1995 et 2011, nous mettons en lumière un impact moyen négatif des droits de douane américains sur les exportations : l’augmentation d’un point de pourcentage des barrières tarifaires américaines imposées à un pays donné résulte, toute chose égale par ailleurs, en une diminution de 0,46 % des exportations de valeur ajoutée d’un pays partenaire vers le pays ciblé par les tarifs douaniers. Dans le cas d’une estimation restreinte aux seuls secteurs manufacturiers, davantage intégrés dans les chaînes de valeur mondiales, une hausse d’un point de pourcentage des droits de douane américains correspond à une diminution de 0,6 % des exportations de valeur ajoutée. Cet impact indirect est particulièrement élevé pour des secteurs tels que le transport (qui inclut l’automobile), les machines et matériel d’équipement, le minier, ainsi que l’électronique. À l’inverse, il est plus faible pour les produits alimentaires. Enfin, il n’est pas signifi catif en ce qui concerne les métaux, le textile, la chimie ou encore les produits agricoles.

 

Télécharger la publication

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger la publication : Protectionnisme commercial américain : quels effets de contagion sur ... (2,14 MB)
Haut de page
  • Français