Les dernières Actualités et Publications de Coface, leader de mondial l'assurance-crédit.
24/10/2018
Actualités institutionnelles

Résultats de Coface au 30 Septembre 2018

Résultats de Coface au 30 Septembre 2018

Coface enregistre une performance solide qui confirme la pertinence de sa stratégie et lance un programme additionnel de rachat d’actions pour 15M€

  • Chiffre d’affaires : 1 036 M€, en hausse de 4,0% à périmètre et taux de change constants

-        T3-2018 en hausse de 8,0% par rapport au T3-2017 et 4,7% hors ajustements exceptionnels2 

-        Croissance de l’assurance-crédit portée par la forte activité des clients et un niveau de rétention record

-        Développement maîtrisé de la souscription commerciale

  • Ratio de sinistralité net à 45,0% au 9M-2018, en amélioration de 9,4 ppts. ; ratio combiné net à 79,0%

-        Ratio de sinistralité net à 48,5% au T3-2018 (44,4% hors effet de change), grâce à une surveillance maîtrisée des risques et un développement favorable de sinistres antérieurs

-        Ratio de coûts net à 34,0% contre 35,4% au 9M-2017 ; grâce à une maîtrise rigoureuse des coûts et à la croissance des revenus

-        Ratio combiné net à 82,8% au T3-2018, reflétant une poursuite de la normalisation progressive de l’environnement de risques au cours du troisième trimestre

  • Résultat net (part du groupe) de 98,2 M€ ; dont 35,4 M€ au T3-2018

-        Le T3-2018 inclut un effet de change positif de 5M€ et la poursuite de récupérations sur antérieurs

  • RoATE1 annualisé à 8,2%

-        Programme de rachat de 30 M€ achevé. Les actions rachetées seront annulées conformément à la décision du conseil d’administration du 24 octobre 2018

-        Lancement d’un rachat d’actions additionnel pour un montant total cible de 15 M€ d’ici à février 2019

  • L’exécution du planFit to Winse poursuit :

-        Signature d’un accord en vue de l’acquisition de PKZ, leader de l’assurance-crédit en Slovénie

-        Annonce d’un partenariat stratégique avec Tradeshift

-        Poursuite du projet de modèle interne partiel. Coface continue de surveiller l’évolution potentielle de la formule standard

-        Obtention par Coface North America de la note IFS « A (Excellent) » délivrée par l’agence AM Best

-        Attribution par ISS-Oekom du statut « Prime » à Coface, reflétant ses performances ESG

Sauf indication contraire, les évolutions sont exprimées par comparaison avec les résultatsau 30 septembre 2017.

1 RoATE = Rentabilité moyenne des fonds propres tangibles   |   2  Ajustement ponctuel de 10,7 M€

 

 

Xavier Durand, directeur général de Coface, a déclaré :

« Coface est plus que jamais convaincu de la pertinence de son plan stratégique Fit to Win et en poursuit résolument la mise en œuvre. La recherche d’une plus grande agilité se révèle particulièrement adaptée à un environnement de risques qui poursuit sa normalisation progressive. L’incertitude politique, notamment en Europe, les pressions sur le secteur de la distribution, la contestation du libre-échange se développent, faisant ainsi monter le niveau de risques dans l’économie.

Les résultats des neuf premiers mois de l’année confirment la capacité d’exécution de Coface avec un résultat net de 98,2M€ et un RoATE de 8,2%.

Confiant dans la solidité de son bilan et en application du deuxième pilier de Fit to Win, Coface va lancer un rachat d’actions additionnel pour un montant cible de 15 M€. Ce programme n’entame pas la capacité de Coface à financer sa croissance, tant organique qu’externe comme le montre le projet d’acquisition de PKZ. Enfin, l’accord stratégique avec Tradeshift montre notre capacité à travailler avec des leaders de la révolution numérique. »

 

 

Chiffres clés au 30 septembre 2018

Le conseil d’administration de COFACE SA a examiné les comptes consolidés au 30 septembre 2018 lors de sa réunion du 24 octobre 2018.

Ils ont par ailleurs fait préalablement l'objet d'une revue par le comité d'audit lors de sa réunion du 23 octobre 2018.

 

FRTab1

 

  1. 1. Chiffre d’affaires

 

Coface a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 1 035,7 M€ sur les neuf premiers mois de l’année, en hausse de 4,0% à taux de change constant par rapport au 30 septembre 2017. En données publiées (à change courant) le chiffre d’affaires progresse de +1,4% en raison du renforcement de l’Euro par rapport aux autres monnaies dans lesquelles le Groupe opère.

En ligne avec les tendances des trimestres précédents, la croissance de l’activité des clients de Coface a un impact positif de +4,8% sur les neufs premiers mois de l’année. La baisse des prix reste contrôlée à -1,4%, reflétant une bonne maîtrise commerciale et un début de re-tarification dans les marchés les plus risqués.

Le taux de rétention est élevé dans la plupart des régions et atteint un niveau record de 92,1% pour le Groupe. Les affaires nouvelles enregistrent un total de 88 M€ en baisse de 14 M€ par rapport au 9M-2017, en ligne avec une politique de souscription maitrisée. Le troisième trimestre est toujours en repli par rapport à l’année précédente, mais à un rythme moindre que celui enregistré au premier semestre.

Le chiffre d’affaires de l’activité assurance (y compris le cautionnement et le Single Risk) progresse de 4,8% à périmètre et taux de change constants par rapport au 9M-2017 (en hausse de +1,9% à taux de change courant), grâce au retour à la croissance des marchés matures sous l’effet de la progression de l’activité de nos clients et à un haut niveau de rétention des contrats. Dans les marchés émergents, les portefeuilles de contrats se stabilisent.

Le chiffre d’affaires des autres activités (affacturage et services) est en baisse de -3,9% par rapport au 9M-2017 en raison de la baisse des revenus de l’affacturage en Allemagne dans un contexte de maîtrise des marges et des risques, compensée par la bonne croissance des revenus des services.

 

FRTab2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la région Europe du Nord, le chiffre d’affaires diminue de -0,6% (en courant et à taux de change constants), principalement affecté par la baisse des revenus de l’affacturage. Les revenus d’assurance-crédit progressent de +1,9% sous l’effet de l’activité des assurés et d’un bon niveau de rétention.

En Europe de l’Ouest, le chiffre d’affaires progresse de +0,8% et de +1,5% à taux de change constants grâce, d’une part, à l’activité de nos clients, et d’autre part à une rétention record pour le Groupe.

En Europe Centrale et de l’Est, le chiffre d’affaires est en croissance de +7,5% et de +8,7% à taux de change constants. Tous les pays de la région contribuent à cette performance qui bénéficie de la croissance du chiffre d’affaires assuré et d’une rétention record. Les revenus de l’affacturage sont également en progression en Pologne.

En Méditerranée et Afrique, région tirée par l’Italie et l’Espagne, le chiffre d’affaires progresse de +6,6% et de +8,3% à taux de change constants, grâce à une bonne dynamique commerciale et à la progression de l’activité des assurés.

En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires progresse de +2,1% en données publiées et de +8,9% à taux de change constants. Le Groupe a désormais stabilisé son portefeuille et la signature de contrats importants explique la croissance sensible du chiffre d’affaires.

Dans les marchés émergents, où l’environnement de risque est moins favorable, le rythme de croissance est moindre. Le chiffre d’affaires de la région Asie-Pacifique est en baisse de -5,3% en courant et en hausse de +0,8% à taux de change constants. L’activité client est en progression et la région enregistre des performances commerciales en forte amélioration. Cependant, ces tendances positives sont compensées par des ristournes de primes élevées (faible sinistralité) et de faibles ventes enSingle Risk.

En Amérique Latine, le chiffre d’affaires baisse de -13,8% en courant et est quasiment stable à +0,4% à taux de change constants en raison de l’enregistrement de ristournes de primes. Cette baisse intervient dans un contexte de prudence sur les risques (turbulences monétaires).

 

 

  1. 2. Résultat

–         Ratio combiné

Le ratio combiné net de réassurance s’est établi à 79,0% sur les neufs premiers mois de l’année (en amélioration de 10,8 points sur un an). Le ratio combiné net de réassurance pour le T3-2018 s’est établi à 82,8% montrant une poursuite de la normalisation progressive de la sinistralité.

(i)     Ratio de sinistralité

Le ratio de sinistralité brut de réassurance s’établit à 43,8% pour les neuf premiers mois de 2018, une amélioration de 8,0 points par rapport à l’année précédente. Sur le T3-2018 le ratio de sinistralité brut de réassurance est légèrement plus élevé qu’au trimestre précédent (46,5% au T3-2018 vs. 45,0% au T2-2018) notamment en raison d’un effet change défavorable (réévaluations des passifs en monnaie locale), phénomène plus que compensé par un gain enregistré en revenus financiers. Hors cet effet, le ratio de sinistres brut serait de 43,6% sur le trimestre.

La politique de provisionnement du Groupe est inchangée. La gestion rigoureuse des sinistres passés a permis au Groupe d’enregistrer 33,2 points de reprises sur antérieurs sur neuf mois. Ces niveaux restent très supérieurs à la moyenne historique. Ils bénéficient notamment de bonnes récupérations sur deux sinistres importants enregistrés les années précédentes. Une partie de ces récupérations a été provisionnée à nouveau sur l’année courante car les sociétés concernées, sur lesquelles le Groupe conserve une exposition, ne sont pas totalement sorties de leurs difficultés.

Ces mouvements sont l’occasion pour le Groupe de rappeler la sensibilité de l’activité de l’assurance-crédit aux sinistres unitaires de taille importante qui peuvent représenter fréquemment une part significative du profit trimestriel.

Le ratio de sinistralité net s’améliore également à 45,0%, une baisse de 9,4 points par rapport à 9M-2017.

(ii)    Ratio de coûts

Coface poursuit son programme d’efficacité opérationnelle. Les économies réalisées depuis le début de l’année se montent à 27 M€ ; l’objectif fixé d’une économie annualisée totale de 30 M€ sur l’année 2018 sera dépassé.

Les économies réalisées permettent de continuer à réinvestir dans la transformation en profondeur de Coface autour des risques, des systèmes, des processus et de la qualité de service.

Le ratio de coûts net de réassurance s’est établi à 34,0% sur neuf mois, en amélioration de 1,4 point sur un an.

 

–         Résultat financier

Le résultat financier net s’élève à 42,5 M€ sur neuf mois, dont 6,4 M€ de plus-values nettes réalisées. La forte volatilité des changes dans un certain nombre de pays émergents au cours du T3-2018 fait apparaître un gain de change de 18 M€ sur le T3-2018 (et de 9,5 M€ sur neuf mois). Ce gain, en apparence très élevé, est en réalité compensé par une charge de 10 M€ au compte technique (ratio de sinistres) et par une baisse de 2 M€ des fonds propres du Groupe. Au total, depuis le début d’année les forts mouvements de change n’ont donc eu qu’un impact tout à fait marginal (environ 1 M€) sur la situation nette de l’entreprise, en ligne avec les règles de congruence et la politique de couverture du Groupe.

Dans un environnement toujours marqué par des taux historiquement bas, Coface a réussi à enregistrer un rendement courant du portefeuille (i.e. hors plus-values) en très légère progression à 32,7 M€ (contre 30,8 M€ au 9M‑2017). Le rendement comptable[1], hors plus-values, s’établit à 1,4% en 2018, et est en très légère baisse par rapport à l’année précédente (1,5%).

 

–         Résultat opérationnel et résultat net

Le résultat opérationnel se monte à 163,4 M€ depuis le début de l’année, en forte hausse (+66,4%) par rapport à l’année précédente, suite à la baisse du ratio de sinistralité.

Le taux d’imposition effectif baisse à 35% contre 37% au 9M-2017, mais le troisième trimestre est marqué par un certain nombre de charges fiscales non récurrentes (taux d’imposition de 40% au T3-2018).

Au total, le résultat net (part du groupe) s’élève à 98,2 M€, dont 35,4 M€ au T3-2018. 

 

  1. 3. Capitaux propres

Au 30 septembre 2018, les capitaux propres totaux s’établissent à 1 804,6 M€, en hausse de 1,9 M€, soit +0,1% (1 802,6 M€ au 31 décembre 2017).

Leur évolution s’explique principalement par le résultat net positif de 98,2 M€ compensé par le paiement du dividende (52,9 M€), les rachats d’actions (30,1 M€) ainsi que des ajustements négatifs sur la juste valeur des placements (10,0 M€).

Le programme de rachat d’actions annoncé le 12 février 2018 pour un montant maximal de 30 M€ s’est achevé le 15 octobre 2018. Au total, 3 348 971 actions ont été achetées pour une valeur de 29 999 997 € (hors frais). Ces actions seront annulées conformément à la décision du conseil d'administration du 24 octobre 2018.

Le rendement annualisé sur fonds propres moyens nets des actifs incorporels (RoATE) s’établit à 8,2% au 30 septembre 2018, sous l’effet de l’amélioration du résultat technique.

 

4. Perspectives

Le troisième trimestre 2018 confirme le scénario retenu par Coface d’une normalisation progressive de l’environnement de risque sous l’effet conjugué d’une incertitude politique élevée (notamment en Europe), de pressions structurelles sur le secteur de la distribution ainsi que de la contestation du libre-échange.

Dans ce contexte économique, Coface est confiante dans la pertinence de sa stratégie, qui est de devenir l’assureur crédit le plus agile, et reste focalisée sur sa mise en œuvre.

Fort de ses investissements dans la gestion des risques, Coface poursuit une politique de souscription disciplinée, tout en rappelant la sensibilité de l’activité de l’assurance-crédit aux sinistres de taille importante qui peuvent représenter une part importante du profit d’un trimestre.

La gestion rigoureuse des différents projets de transformation menés en 2018 permettra de limiter le coût total des investissements. Ils devraient être en deçà des 19 M€ attendus précédemment. Les ressources économisées seraient utilisées en 2019 qui sera une nouvelle année d’investissement ; notamment en raison de nouvelles normes comptables particulièrement structurantes. D’autre part, l’objectif de 30 M€ d’économies en 2018 sera dépassé.

L’accord en vue de l’acquisition de PKZ et le partenariat stratégique avec Tradeshift confirment la capacité de Coface à se développer et à innover, en ligne avec sa stratégie de croissance différentiée.

En parallèle, Coface poursuit les travaux sur son modèle interne partiel (Solvabilité II) et continue de surveiller de potentielles évolutions réglementaires pouvant augmenter le besoin en capital en formule standard.

Le programme de rachats d’actions pour un montant maximal de 30 M€ qui avait été annoncé le 12 février 2018 est arrivé à son terme et le conseil d’administration a validé l’annulation des 3 348 971 actions rachetées.

Confiant dans la solidité du bilan, le conseil d’administration a également validé le lancement d’un rachat d’actions supplémentaire pour un montant maximal de 15 M€. Ce nouveau programme se déroulera jusqu’à février 2019.

Enfin, les objectifs de délivrer un ratio combiné net à environ 83% à travers le cycle et d’atteindre un RoATE à 8% + 1% sont maintenus.

 

 

Conférence téléphonique pour les analystes financiers

 

Les résultats pour les neufs premiers mois 2018 de Coface seront commentés auprès des analystes financiers lors de la conférence téléphonique qui aura lieu le 24 octobre à 18h00 (Paris). Elle sera accessible en composant l’un des numéros suivants :+33(1)72727403(France),+442071943759(Royaume-Uni),+16467224916(Etats-Unis). Le code d’accès pour les participants est :42587661#

 

La présentation sera disponible (en anglais uniquement) à l’adresse suivante :

http://www.coface.com/fr/Investisseurs/Resultats-et-rapports-financiers

 

 

[1] Taux de rentabilité comptable calculé sur la moyenne du portefeuille de placements.

Télécharger le communiqué : Résultats de Coface au 30 Septembre 2018 (706,85 kB)

Contact


Pour nous écrire, nous poser une question, ou simplement pour vous informer :

Contactez-nous au
Tel. : +33 (0)1 49 02 20 00
 
Contact Journalistes :
Maria KRELLENSTEIN
Tel : +33 (0)1 49 02 16 29
Mail : maria.krellenstein@coface.com 

Haut de page
  • Français