Actualités

Le paradoxe des défaillances d’entreprises en Europe

16/03/2021

Même si l’impact réel de la crise COVID-19 reste encore incertain, les défaillances ont pourtant diminué au cours de l’année 2020 dans toutes les grandes économies européennes. Un paradoxe se dessine entre la détérioration de la santé financière des entreprises et la baisse des défaillances. Ce paradoxe laisse penser qu’il existe des « défaillances manquantes », des entreprises non viables dont la faillite n’est qu’une question de temps.

En savoir plus

Etats-Unis : Le plan de relance ouvre la voie à un déficit commercial record

06/04/2021

Principal importateur et deuxième exportateur de marchandises du monde, les Etats-Unis entretiennent un déficit commercial depuis le début des années 1970. Grâce à notre analyse reposant sur l’estimation historique d’un solde commercial potentiel, Coface estime que le déficit pourrait être jusqu’à 56 milliards plus élevés qu’il ne l’aurait été sans le plan de relance.

En savoir plus

Coface France désigné meilleure société d’assurance-crédit 2020 par l’International Finance Magazine

05/10/2020

Pour la deuxième année consécutive, Coface France est reconnu comme meilleure société d'Assurance par le magazine International Finance.

En savoir plus

COVID-19, un catalyseur de risques politiques

01/10/2020

En plus de nos dernières évaluations du risque pays et sectoriel (T3 2020), l'indice du risque politique de Coface met en évidence une double tendance : une diminution du risque de conflit au niveau mondial, mais une augmentation du risque de fragilité politique et sociale.

En savoir plus

Les entreprises allemandes passent en « mode crise » et durcissent leurs délais de paiement

15/09/2020

Les entreprises allemandes cherchent à limiter les délais de paiements le plus possible, selon la quatrième édition de l’enquête COFACE sur l'expérience de paiement des entreprises allemandes.

En savoir plus

La diversification est l’un des nombreux effets de la volatilité des prix du pétrole sur les pays producteurs en Afrique et au Moyen Orient

11/03/2021

L'impact de la pandémie de COVID-19 sur la croissance du PIB mondial et le volume des échanges commerciaux mondiaux a provoqué une forte baisse des prix du pétrole au printemps de 2020. Cette chute des prix, même passagère, a atteint différemment les exportateurs de pétrole du Moyen-Orient et de l'Afrique, selon la dépendance de leur économie au pétrole, leur solidité budgétaire et le niveau de leurs réserves internationales. Même si le groupe Coface prévoit que les prix du pétrole devraient remonter en 2021, leur volatilité demeurera une difficulté pour les pays producteurs.

En savoir plus
Toutes les actualités