Coface, expert des risques commerciaux et leader mondial de l'assurance-crédit

Informations financières

Résultats annuels 2019 : Résultat net record en hausse de 20% à 146,7 M€ et proposition d’un dividende par action de 1,0 €

 
Chiffre d’affaires : 1 481 M€, en hausse de 5,9% à périmètre et taux de change constants
  • Croissance de l’assurance-crédit à 7,0% à périmètre et changes constants
  • Rétention client à un niveau record et reprise des affaires nouvelles
  • Toutes les régions contribuent positivement à la croissance
Ratio de sinistralité net à 45,0%, en amélioration de 0,1 ppt ; ratio combiné annuel net à 77,7%
  • Bonne maîtrise du ratio de sinistralité net à 44,8% au T4-2019, grâce à une bonne gestion des sinistres passés et une souscription rigoureuse dans un environnement plus risqué
  • Ratio de coûts net annuel en amélioration de 1,8 ppt à 32,7% contre 34,5% en 2018, traduisant à la fois un strict contrôle des coûts et la croissance des revenus
  • Ratio combiné à 80,4% au T4-2019, en amélioration de 1 ppt sur un an
Résultat net (part du groupe) de 146,7 M€ ; dont 29,4 M€ au T4-2019. RoATE[1] annualisé à 8,9%
  • Le bénéfice par action atteint un niveau record à 0,97 EUR en hausse de 23% par rapport à 2018
  • RoATE annualisé retraité des éléments non récurrents à 9,1%[2]
Coface continue de gérer activement sa base de capital
  • Ratio de solvabilité estimé en hausse à ~190%[3], supérieur à la borne haute de la nouvelle zone cible de 145% à 175%
  • Proposition de distribution d’un dividende par action de 1,0 €, soit un taux de distribution de plus de 100%
Renouvellement du mandat du Directeur Général, Xavier Durand, pour 4 ans
 
Sauf indication contraire, les évolutions sont exprimées par comparaison avec les résultats au 31 décembre 2018.
 
Xavier Durand, directeur général de Coface, a déclaré :
« Nous achevons le plan Fit to Win sur des résultats records dans un environnement économique plus risqué. Notre résultat net de 147 M€ est en hausse de 20%. La rentabilité des capitaux propres tangible s’établit à 9,1% hors éléments non récurrents. Une rétention record et une reprise des affaires nouvelles permettent à la croissance d’atteindre 5,9%. Enfin, sur le plan du capital, nous avons obtenu du régulateur français l’autorisation d’utiliser notre modèle interne pour le calcul du besoin de solvabilité. Notre ratio de solvabilité s’établi à 190%, en hausse de 21 points, ce qui nous permet de proposer à l’Assemblée Générale le paiement d’un dividende de 1,0 € par action.
Notre nouveau plan stratégique s’appuiera sur les nombreux succès de Fit to Win et poursuivra la transformation de l’entreprise initiée ces dernières années. Notre feuille de route pour les prochaines années visera à renforcer la dynamique de croissance rentable de Coface tout en renforçant la résilience de notre modèle économique. »
 
 
 
Chiffres clés au 31 décembre 2019
Le Conseil d’Administration de COFACE SA a examiné les comptes consolidés au 31 décembre 2019 lors de sa réunion du 5 février 2020. Ils ont par ailleurs fait préalablement l'objet d'une revue par le comité d'audit lors de sa réunion du 31 janvier 2020.
Comptes non-audités, en cours de certification.
 
tab1FR
* Hors effet périmètre
 
Chiffre d’affaires
En 2019, Coface a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 1 481,1 M€, en hausse de +5,9% à taux de change et périmètres constants par rapport à 2018. En données publiées (à périmètre et changes courants), le chiffre d’affaires progresse de +7,0%. Il intègre notamment la contribution de Coface PKZ, activité intégrée au deuxième trimestre.
 
La croissance de l’activité des clients de Coface a un impact positif de +2,8% sur 2019. Bien que toujours positive, cette croissance marque un net ralentissement par rapport à l’année précédente (+6,1% sur 2018). Le ralentissement est particulièrement marqué sur le deuxième semestre. La baisse des prix reste contrôlée avec une baisse de -1,0%, reflétant une bonne maîtrise commerciale et un début de re-tarification dans les marchés les plus risqués.
 
Le taux de rétention est élevé dans la plupart des régions et atteint un niveau annuel record de 91,6% pour le Groupe. Les affaires nouvelles enregistrent un total de 133 M€ en progression de 17 M€ par rapport à 2018 bénéficiant du renouveau commercial sur le mid-market et de meilleures performances sur les grands comptes.
 
Le chiffre d’affaires de l’activité assurance (y compris le cautionnement et le Single Risk) progresse de +7,0% à périmètre et taux de change constants par rapport à 2018 (en hausse de +8,1% à périmètre et taux de change courants), grâce à la croissance passée de l’activité de nos clients, à un haut niveau de rétention et à l’amélioration de la dynamique commerciale.
 
Le chiffre d’affaires des autres activités (affacturage et services) est en hausse de +1,4% par rapport à 2018, la baisse des revenus de l’affacturage en Allemagne dans un contexte de maîtrise des marges et des risques, étant plus que compensée par la bonne croissance des revenus des services.
 
tab2FR
 
 
Dans la région Europe du Nord, le chiffre d’affaires augmente de +1,5% à taux de change constants et courants, la croissance de l’assurance-crédit compensant la baisse des revenus de l’affacturage. Les revenus d’assurance-crédit progressent de +3,0% sous l’effet d’un haut niveau de rétention et d’affaires nouvelles en progression alors que l’activité des assurés est à un niveau quasiment nul.
 
En Europe de l’Ouest, le chiffre d’affaires progresse de +3,8% et de +3,4% à taux de change constants grâce à une rétention record et à une reprise des affaires nouvelles, en France comme au Royaume-Uni.
 
En Europe Centrale et de l’Est, le chiffre d’affaires est en croissance de +10,6% et de +2,4% à taux de change et périmètre constants, principalement en raison de la croissance de l’assurance-crédit. La hausse à périmètre courant s’explique par la contribution de Coface PKZ, activité intégrée au T2-2019.
En Méditerranée et Afrique, région tirée par l’Italie et l’Espagne, le chiffre d’affaires progresse de +6,4% et de +6,7% à taux de change constants, grâce à une bonne dynamique commerciale et à la progression de l’activité des assurés.
 
En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires progresse de +9,5% en données publiées et de +4,2% à taux de change constants. La progression de l’activité vient d’une rétention en hausse et de la progression des affaires nouvelles.
 
En Amérique Latine, le chiffre d’affaires est en hausse de +12,8% en courant et de +24,4% à taux de change constants en raison de la signature de grands contrats internationaux. Cette hausse intervient dans un contexte de prudence sur les risques (turbulences monétaires et sociales).
 
Le chiffre d’affaires de la région Asie-Pacifique est en hausse de +23,2% en courant et en hausse de +17,8% à taux de change constants. L’année 2018 avait été marquée par des ristournes de primes élevées (faible sinistralité). Retraitée de cet effet, la croissance serait de +10,8% sous l’effet d’une reprise de la production d’affaires nouvelles.
 
Résultat
– Ratio combiné 
Le ratio combiné net de réassurance s’est établi à 77,7% sur l’année (en amélioration de 1,9 ppt sur un an). Le ratio combiné net de réassurance pour le T4-2019 s’est établi à 80,4% en amélioration de 1 ppt sur un an.
 
(i)     Ratio de sinistralité
Le ratio de sinistralité brut de réassurance s’établit à 43,4% sur l’année 2019, une amélioration de 0,8 ppt par rapport à l’année précédente. Sur le T4-2019 le ratio de sinistralité brut de réassurance est à 45,8%.
La politique de provisionnement du Groupe est inchangée. La gestion rigoureuse des sinistres passés a permis au Groupe d’enregistrer 32,2 ppts de reprises sur antérieurs durant l’année. Ces niveaux restent supérieurs à la moyenne historique.
Le ratio de sinistralité net est quasiment stable à 45,0%, une baisse de 0,1 ppt par rapport à 2018.
 
(ii)    Ratio de coûts
Coface poursuit sa stricte politique de gestion des coûts et d’investissements. Le plan Fit to Win a permis la réalisation de 48 M€ d’économies, tout en maintenant un niveau élevé d’investissements. Sur l’année, les coûts sont en hausse de +3,2% (et +2,3% à périmètre et changes constants). Cette croissance est à rapprocher d’une progression des revenus de +5,9% (à périmètre et changes constants) démontrant un bon niveau de levier opérationnel.
Au T4-2019, les charges sont en progression de +6,1% (+4,9% à périmètre et changes constants) en raison notamment de l’accélération des investissements dans la transformation des systèmes d’information, de certains projets réglementaires et de quelques éléments non récurrents.
Le ratio de coûts brut de réassurance s’est établi à 34,4%, en amélioration de 1,5 ppt sur un an.
 
– Résultat financier
Le résultat financier net s’élève à 36,9 M€ sur 2019, dont 10,1 M€ de plus-values nettes réalisées y compris dépréciation.
Dans un environnement toujours marqué par des taux historiquement bas, Coface a réussi à enregistrer un rendement courant du portefeuille (i.e. hors plus-values, hors dépréciation et effet de change) en progression à 44,6 M€ (contre 40,7 M€ en 2018). Le rendement comptable[4], hors plus-values et dépréciations, s’établit à 1,6% en 2019, et est en très légère hausse par rapport à l’année précédente (1,5%).
Dans un contexte de taux d’intérêts durablement bas, Coface a décidé de maintenir une politique d’investissements financiers inchangée, à savoir de privilégier les rendements récurrents et d’en limiter la volatilité. En l’absence de remontée des taux d’intérêts, la contribution du portefeuille financier devrait donc poursuivre sa décrue au cours des prochaines années.
 
– Résultat opérationnel et résultat net
Le résultat opérationnel se monte à 218,9 M€ sur l’année, en hausse (+7,7%) par rapport à l’année précédente, suite principalement à la baisse du ratio de coûts et à la croissance du chiffre d’affaires.
Le taux d’imposition effectif s’améliore de 6 ppts à 28% contre 34% en 2018.
Au total, le résultat net (part du groupe) s’élève à 146,7 M€, dont 29,4 M€ au T4-2019.
 
 
Capitaux propres et Solvabilité
Au 31 décembre 2019, les capitaux propres du groupe s’établissent à 1 924,5 M€, en hausse de 118,2 M€, soit +6,5% (1 806,2 M€ au 31 décembre 2018).
Leur évolution s’explique principalement par le résultat net positif de 146,7 M€ compensé par le paiement du dividende (119,4 M€), ainsi que des ajustements positifs sur la juste valeur des placements (78,0 M€).
Le rendement sur fonds propres moyens nets des actifs incorporels (RoATE) s’établit à 8,9% pour l’année 2019 et à 9,1%[5] hors éléments non récurrents.
Le ratio de solvabilité atteint 190%, une hausse de 21 ppts. Ce ratio est calculé à l’aide du modèle interne partiel et de la nouvelle méthodologie pour l’affacturage. Il prend en compte la baisse des cessions en réassurance proportionnelle qui est de 23% (contre 26%) à partir du 1er janvier 2020.
Coface proposera à l’assemblée générale le paiement d’un dividende par action de 1,0 €, qui correspond à un taux de distribution légèrement supérieur à 100%, en ligne avec sa politique de gestion du capital.
 
 
 
Perspectives
La fin d’année 2019 a été marquée par l’espoir de la signature d’un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine ainsi que par les élections au Royaume-Uni qui ont permis de préciser la date de sortie effective de l’Union Européenne. Les indicateurs économiques avancés se sont également stabilisés à des niveaux relativement faibles, en particulier dans les secteurs manufacturiers. Les conditions financières restent accommodantes sous l’action des banques centrales.
 
La persistance des grands déséquilibres mondiaux et la hausse de l’endettement des entreprises continuent néanmoins de faire peser des risques de défaut important, notamment dans les secteurs affectés par des transitions importantes (digitalisation, environnement) ou des pays affectés par des chocs politiques. Coface confirme donc son scénario économique d’un ralentissement progressif de la croissance mondiale et d’une nouvelle remontée du nombre de faillites mondiales.
 
C’est dans ce contexte que Coface a achevé le plan Fit to Win et élaboré son nouveau plan stratégique. Ce nouveau plan s’appuiera sur les nombreux succès de Fit to Win et poursuivra la transformation initiée ces dernières années. Il s’attachera à renforcer la dynamique de croissance rentable de Coface ainsi que la résilience de son modèle économique.
 
Enfin, le Conseil d’Administration a renouvelé le mandat de Xavier Durand comme Directeur Général pour une durée de 4 ans. Ce mandat se terminera à l’assemblée générale chargée de statuer sur les comptes 2023. Xavier Durand et le Comité de Direction Générale présenteront le nouveau plan stratégique de Coface le 25 février 2020.
 
 
 
 
 
[1] Rentabilité moyenne des fonds propres tangibles
[2] Les éléments non récurrents se montent à -4,6 M€ et incluent principalement -4,0 M€ de charges liées à des projets réglementaires, -5,3 M€ de restructuration partiellement compensées par un écart d’acquisition négatif (badwill) de 4,7 M€
[3] Ce ratio de solvabilité estimé constitue un calcul préliminaire effectué selon l’interprétation par Coface de la réglementation Solvabilité II et utilisant le Modèle Interne Partiel. Le résultat du calcul définitif pourrait être différent de ce calcul préliminaire. Le ratio de Solvabilité estimé n’est pas audité.
[4] Taux de rentabilité comptable calculé sur la moyenne du portefeuille de placements hors titres non consolidés
[5] Les éléments non récurrents se montent à -4,6 M€ et incluent principalement -4,0 M€ de charges liées à des projets réglementaires, -5,3 M€ de restructuration partiellement compensées par un écart d’acquisition négatif (badwill) de 4,7 M
Haut de page