Les dernières Actualités et Publications de Coface, leader de mondial l'assurance-crédit.
24/04/2019
Actualités institutionnelles

Coface enregistre un très bon premier trimestre 2019

Coface enregistre un très bon premier trimestre 2019
  • Chiffre d’affaires : 365,5 M€, en hausse de 6,7% à taux de change constants
    - La plupart des régions contribuent à la croissance, les affaires nouvelles progressent dans les pays matures ;
    - Le chiffre d’affaires bénéficie de la progression de l’activité des assurés des trimestres précédents.
  • Ratio de sinistralité en hausse modérée de 2,8 pts à 42,6% ; ratio combiné net à 74,5%
    - Le ratio de sinistralité brut (39,8%) est quasiment stable vs T1-2018 (39,7%), bénéficiant d’une souscription disciplinée et de reprises sur antérieurs toujours élevées ;
    - Ratio de coûts net en amélioration de 0,7 pts à 31,9% (vs 32,7% au T1-2018) bénéficiant d’un levier opérationnel positif.
  • Résultat net (part du groupe) de 36,4 M€ et RoATE annualisé à 9,0%
  • L’exécution du plan Fit to Win se poursuit :
    - Clôture de l’acquisition de SID - PKZ, l’assureur-crédit leader en Slovénie ;
    - Proposition d’un dividende par action de 0,79€[1] (taux de distribution de 100%), qui sera détaché le 22 mai ;
    - Maintien de l’objectif de dépôt du modèle interne partiel à l’été 2019. Les discussions avec le régulateur se poursuivent.

Sauf indication contraire, les évolutions sont exprimées par comparaison avec les résultats au 31 mars 2018

Xavier Durand, directeur général de Coface, a déclaré :

« Coface enregistre de très bons résultats sur le premier trimestre. Les effets de notre plan stratégique Fit to Win sont désormais pleinement visibles : la croissance de nos revenus atteint 6,7% sous l’effet d’une production nette positive et de la progression du chiffre d’affaires de nos assurés, sans que nous n’ayons assoupli nos critères de souscription. Associée à un contrôle des coûts toujours rigoureux, cette croissance permet une baisse sensible de notre ratio de coûts. Notre ratio de sinistralité reste proche des niveaux records atteints il y a un an, dans un contexte aujourd’hui moins favorable. Sur le trimestre, la rentabilité moyenne annualisée des fonds propres tangibles atteint 9,0%, l’objectif de notre plan stratégique Fit to Win.

L’année 2019 est une année charnière pour Coface. Nous maintenons en effet notre objectif de déposer notre projet de modèle interne à l’été. Nous avons pour cela entamé les discussions avec notre régulateur.

Enfin, en acquérant SID - PKZ, Coface conclut sa première acquisition depuis plus de dix ans, démontrant ainsi sa capacité retrouvée de se développer, y compris par croissance externe. »

 

Chiffres clés au 31 mars 2019 

Le conseil d’administration de COFACE SA a examiné les comptes consolidés au 31 mars 2019 (non-audités) lors de sa réunion du 24 avril 2019.

Ils ont par ailleurs fait préalablement l'objet d'une revue par le comité d'audit lors de sa réunion du 19 avril 2019. 

tab1FR

 

  1. 1. Chiffre d’affaires 

Coface a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 365,5 M€ au T1-2019, en hausse de 6,7% à taux de change constants par rapport au T1-2018. En données publiées (à change courant), le chiffre d’affaires progresse de 6,2% en raison principalement du léger renforcement de l’Euro par rapport à certaines monnaies dans lesquelles le Groupe opère.

La croissance de l’activité des clients de Coface a un impact positif de +1,3% sur le trimestre, chiffre qui marque un léger ralentissement par rapport à l’année précédente (+2,0%) mais qui retrouve les tendances de long terme. La baisse des prix est toujours négative à -1,2%, mais l’ampleur de la baisse se réduit (T1-2018 : -1,9%) notamment grâce à des hausses de prix au Royaume-Uni et une baisse moindre en Allemagne.

Le taux de rétention reste élevé dans l’ensemble des régions à 94,0% pour le Groupe. Les affaires nouvelles enregistrent une progression de 8,4% à 34,9 M€ essentiellement portée par des grands contrats en Europe de l’Ouest et du Nord.

Le chiffre d’affaires des autres activités (affacturage et services) est en hausse de 1,5% (à taux de change constants) par rapport au T1-2018 principalement en raison du développement des revenus de l’offre d’information en Europe de l’Ouest, Centrale et du Nord. 

tab2FR

Dans la région Europe du Nord, le chiffre d’affaires progresse de 1,5% par rapport au T1-2018 (et de +1,7% à taux de change constants). La baisse des revenus de l’affacturage est largement compensée par la hausse des revenus d’assurance-crédit (+2,3% à changes constants).

En Europe de l’Ouest, le chiffre d’affaires est en hausse de 0,1% et en baisse de -0,3% à taux de change constants. La progression de l’activité d’assurance-crédit est compensée par la faiblesse du Single Risk dans un contexte de souscription prudente (Brexit).

En Europe Centrale et de l’Est, le chiffre d’affaires est en croissance de 0,2% et de 2,1% à taux de change constants. Les primes d’assurance-crédit progressent malgré un très strict contrôle des risques, en Pologne notamment. 

En Méditerranée et Afrique, région tirée par l’Italie et l’Espagne, le chiffre d’affaires progresse de 5,4% et de 6,8% à taux de change constants, grâce à la poursuite des bonnes performances commerciales et au dynamisme de l’activité des assurés.

En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires progresse de 14,9% et de 7,0% à taux de change constants. Au-delà d’un fort effet change le Groupe a désormais stabilisé son portefeuille. La rétention s’améliore.

Les marchés émergents renouent avec une croissance soutenue. Le chiffre d’affaires de la région Asie-Pacifique est en hausse de 28,2% et de 20,7% à taux de change constants. L’activité client est en progression et la région confirme ses bonnes performances commerciales. L’Amérique Latine est en hausse de 30,7% et de 53,0% à taux de change constants. La région a bénéficié de la signature de grands contrats globaux et de moindres ristournes de primes. Les portefeuilles de la région comportent de nombreux contrats libellés en devises internationales (dollar notamment). La forte volatilité des changes crée donc une distorsion des taux de croissance. Ajustée de cet effet, le taux de croissance pro-forma serait de 28,8%.

 

  1. 2. Résultat

 

Ratio combiné

Le ratio combiné net de réassurance s’est établi à 74,5% au T1-2019 (en hausse de 2,0 points par rapport au T1‑2018 mais en amélioration de 6,9 points par rapport au trimestre précédent).

 

(i) Ratio de sinistralité

Le ratio de sinistres brut de réassurance s’établit à 39,8%, en très légère hausse (+0.1ppt) par rapport au niveau record atteint l’année précédente. La politique de provisionnement du groupe reste inchangée. Les reprises sur antérieurs s’établissent à 33,8 pts en raison d’une gestion rigoureuse des sinistres passés. Elles bénéficient également de reprises sur des polices facultatives fortement réassurées.

Le ratio de sinistralité net de réassurance ressort à 42,6% (en hausse de 2,8 pts par rapport au T1-2018). La hausse plus forte que pour le ratio de sinistralité brute s’explique par les reprises enregistrées sur les polices facultatives.

 

(ii) Ratio de coûts

Coface a poursuivi sa politique de strict contrôle des coûts et d’investissement. Sur un an, les coûts progressent de 3,0% (et 2,7% à taux de changes constants), un taux de progression inférieur de moitié à la progression des revenus. Ce levier opérationnel permet une baisse du ratio de coûts net de 0,8 pt à 31,9%.

 

Résultat financier

Le résultat financier net s’élève à 5,1 M€ au T1-2019, dont 3,4 M€ de plus-values nettes y compris dépréciation[2].

Dans un environnement toujours marqué par des taux historiquement bas, Coface a réussi à enregistrer des revenus courants du portefeuille (i.e. hors plus-values, hors dépréciation) en très légère progression à 10,6 M€ (contre 10,0 M€ au T1‑2018). Le rendement comptable[3], hors plus-values et hors dépréciations, s’établit à 0,4% en 2019, et reste stable par rapport à l’année précédente (0,4%).

Le résultat financier est affecté par la hausse des marchés qui a réduit la valeur des couvertures dont l’ajustement de valeur est reconnu dans le compte de résultat. Il est aussi affecté par des dépréciations sur titres de participations notamment au Pérou suite à la décision de réorganiser les opérations dans ce pays.

 

Résultat opérationnel et résultat net

 

Le résultat opérationnel se monte à 56,9 M€ au premier trimestre, en légère baisse (-1,5 M€) par rapport à l’année précédente. Celle-ci est principalement due à la baisse des produits financiers nets.

Le taux d’imposition effectif baisse à 29% contre 35% au T1-2018.

Au total, le résultat net (part du groupe) s’élève à 36,4 M€.

Comme annoncé précédemment, un dividende de 0,79 € par action[4] sera proposé au titre de l’exercice 2018, correspondant à un taux de distribution de 100% du bénéfice par action (0,79 € par action).

 

3. Capitaux propres 

Au 31 mars 2019, les capitaux propres totaux s’établissent à 1 881,8 M€, en hausse de 75,6 M€, soit +4,2% (1 806,2 M€ au 31 décembre 2018).

Leur évolution s’explique principalement par le résultat net positif de 35,5 M€, ainsi que par la hausse des plus-values latentes sur actions et sur obligations (baisse des taux d’intérêt) enregistrées directement en fonds propres.

Le rendement annualisé sur fonds propres moyens nets des actifs incorporels (RoATE) s’établit à 9,0% au 31 mars 2019.

 

  1. 4. Perspectives

Coface confirme son scénario de ralentissement progressif de la croissance économique et d’un environnement international qui reste complexe. Le premier trimestre n’a pas permis d’obtenir la clarification attendue sur le Brexit repoussant la fin des incertitudes. Si les banques centrales ont retrouvé un ton plus accommodant et que la Chine a annoncé un plan de relance, les perspectives en Europe restent contrastées. 

Dans cet environnement, Coface a bénéficié au premier trimestre de ses investissements dans la gestion des risques. Malgré une plus grande incertitude, la sinistralité est ainsi restée sous contrôle.

Le groupe a par ailleurs renoué avec une dynamique commerciale plus favorable, sans avoir pour autant changé sa rigueur de souscription. 

Coface maintient son objectif de dépôt de son dossier d’homologation pour son modèle interne à l’été 2019. Les discussions avec le régulateur se rapportant à ce sujet se poursuivent.

 

 

 

Conférence téléphonique pour les analystes financiers

 

Les résultats pour le premier trimestre 2019 de Coface seront commentés auprès des analystes financiers lors de la conférence téléphonique qui aura lieu le mercredi 24 avril à 18h00 (Paris). Elle sera accessible en composant l’un des numéros suivants :+33 1 72 72 74 03 (France),+44 207 1943 759 (Royaume-Uni),+1 646 722 4916 (Etats-Unis). Le code d’accès pour les participants est :47856162#.

 

 

La présentation sera disponible (en anglais uniquement) à l’adresse suivante :

https://www.coface.com/fr/Investisseurs/Information-financiere

 

 

 

[1] La proposition de distribution est soumise à l’approbation de l’assemblée générale des actionnaires du 16 mai 2019.

[2] Hors titres non conso

[3] Taux de rentabilité comptable calculé sur la moyenne du portefeuille de placements hors titres non conso.

[4] Le détachement du dividende interviendra le 22 mai 2019 et la mise en paiement interviendra à compter du 24 mai 2019. La proposition de distribution de 0,79 € par action est soumise à l’approbation de l’assemblée générale des actionnaires du 16 mai 2019.

Télécharger le communiqué : Coface enregistre un très bon premier trimestre 2019 (651,67 kB)

Contact


Pour nous écrire, nous poser une question, ou simplement pour vous informer :

Contactez-nous au
Tel. : +33 (0)1 49 02 20 00
 
Contact Journalistes :
Agence ComCorp
Caroline Pierron
coface@comcorp.fr
01 55 01 09 88

Haut de page