Les dernières Actualités et Publications de Coface, leader de mondial l'assurance-crédit.
14/04/2020
Risque pays et études économiques

La Chine peut-elle protéger son économie de l’impact du Covid-19?

La Chine peut-elle protéger son économie de l’impact du Covid-19 ?

L’activité économique en Chine pourrait, cette année, décélérer plus vite que prévu, manquant ainsi la cible de 5,6% escomptée par le PCC. Ces derniers mois, l’économie du pays a été confrontée à des vents contraires. La croissance chinoise a dû faire face à de nombreuses menaces telles que les conséquences de la guerre commerciale avec les Etats–Unis, ainsi qu’à des facteurs structurels comme sa situation démographique (15% de la population chinoise est âgée de plus de 65 ans). Dans ce contexte, la pandémie de coronavirus (Covid-19) est un choc supplémentaire pour l’économie chinoise.

Pour la Chine et le PCC, ne pas atteindre l’objectif ambitieux de 5,6% de croissance économique cette année a une importance particulière. En effet, ce seuil clé permettrait d’atteindre ce que le parti considère un niveau de société « modérément prospère ». La Chine définit cet objectif comme un doublement des chiffres du revenu nominal par habitant de 2010 d'ici 2020 - un seuil difficile à atteindre étant donné le taux de croissance requis de 5,6 %. L’ambition du PCC est d’atteindre cet objectif avant son 100e anniversaire en juillet 2021.

Bien qu’à ce stade, le gouvernement chinois semble rester confiant quant à la réalisation de ses objectifs cette année, il est probable qu'en pratique, il ait à reporter cette ambition pour 2021. La propagation du virus Covid-19 dans le monde, notamment au sein de marchés majeurs pour la Chine tels que l'Europe et l’Amérique du Nord (qui représentent 30% de ses exportations), freineront l'activité économique chinoise cette année.

Une augmentation des défaillances d'entreprises est anticipée, malgré la proactivité des autorités chinoises pour limiter l'impact de ce choc

Parmi les mesures prises par les autorités chinoises pour atténuer les conséquences de la pandémie sur son économie, la banque centrale chinoise (la Banque Populaire de Chine, BPC) a pris des mesures ciblées et relativement prudentes à ce stade comme la réduction des taux d’intérêts. La Chine risque néanmoins de devoir recourir à un assouplissement monétaire et fiscal agressif afin de parvenir à stabiliser son économie.

Contrairement à la situation de crise de 2009, sa marge de manœuvre est moins importante, ce qui implique un coût d'opportunité plus élevé. En particulier, les réserves de change ne sont pas assez abondantes pour couvrir les sorties de capitaux, ce qui exerce des pressions à la baisse sur le yuan.

Sur le plan budgétaire, les investissements supplémentaires envisagés pour compenser l’impact du choc, notamment dans les infrastructures, vont accroître l'endettement au niveau local, ce qui entraînera des pressions sur le secteur bancaire déjà tendu et sur les entreprises fortement endettées. Dans ce contexte, une augmentation des défauts de paiement sur les obligations, des défaillances d'entreprises et des restructurations dans le secteur bancaire sont à prévoir.

 

Cliquez sur l'image pour télécharger la publication (uniquement en anglais) :

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger le communiqué : La Chine peut-elle protéger son économie de l’impact du Covid-19? (121,91 kB)

Contact


Pour nous écrire, nous poser une question, ou simplement pour vous informer :

Contactez-nous au
Tel. : +33 (0)1 49 02 20 00
 
Contact Journalistes :
Agence ComCorp
Caroline Pierron
coface@comcorp.fr
01 55 01 09 88

Haut de page