Slovénie

Europe

PIB / Habitant ($)
28526,6 $
Population (en 2021)
2,0 Millions

Evaluation

Risque Pays
A3
Climat des affaires
A1
Précédemment :
A3
Précédemment :
A1

suggestions

Résumé

Points forts

  • Membre de l'OTAN (depuis 2004), de la zone euro (2007) et de l'OCDE (2010)
  • Économie diversifiée (automobile, produits pharmaceutiques, électricité, électronique, tourisme)
  • La Russie n'est qu'un petit partenaire commercial de la Slovénie
  • Intégrée dans la chaîne de production européenne

Points faibles

  • Durant l'hiver 2022/23, très grande dépendance à l'égard des importations d'énergie et, en raison des centrales hydroélectriques nationales, dépendance à l'égard des conditions météorologiques.
  • Vieillissement de la population et stagnation de la croissance démographique, d'où une pénurie de main-d'œuvre.
  • Inefficacité des entreprises d'État
  • Lenteur des procédures administratives et judiciaires

Echanges commerciaux

Export des biens en % du total

Suisse
17%
Allemagne
14%
Italie
11%
Croatie
7%
Autriche
6%

Import des biens en % du total

Suisse 13 %
13%
Chine 12 %
12%
Allemagne 11 %
11%
Italie 10 %
10%
Autriche 8 %
8%

Perspectives

Cette rubrique est un véritable outil pour le directeur financier ou le credit manager dans l'entreprise. Elle informe sur les moyens de paiement à utiliser et sur la façon de mener des actions de recouvrement.

Les prix élevés (de l'énergie) freinent la consommation et les investissements

Après un fort rebond économique en 2021, la croissance économique en 2022 a sensiblement diminué, en particulier au second semestre. Le principal facteur déclenchant a été l'invasion de l'Ukraine par la Russie, qui a entraîné des sanctions de la part de l'UE et des contre-mesures de la part de la Russie, lesquelles ont finalement conduit à l'arrêt des exportations de gaz naturel russe vers l'Allemagne et l'Europe occidentale et à une forte augmentation des prix du gaz et des autres énergies. À la fin de 2022, la Slovénie était très dépendante des importations d'énergie, qui représentaient 45,5 % de sa consommation d'énergie. 17,6% de l'énergie consommée (gaz naturel, pétrole et produits pétroliers) provenait de Russie, directement ou indirectement via l'Autriche. En 2023, cette dépendance énergétique devrait être réduite par un nouvel accord de livraison de gaz avec l'Algérie, qui couvrira alors 1/3 de la consommation de gaz naturel de la Slovénie. En outre, la Slovénie compte sur ses 15 centrales hydroélectriques sur les rivières Drava, Sava et So?a. Cependant, si l'été 2023 était aussi sec, voire plus, que le précédent, cela réduirait la production d'électricité domestique.

Néanmoins, même avec cette contribution, les prix de l'énergie ont été et resteront probablement relativement élevés. Les prix élevés de l'énergie et des produits de base ont entraîné une forte hausse de l'inflation totale en 2022, de sorte que le taux d'inflation a oscillé autour de 10 % à partir de juin 2022. Il s'agit du niveau le plus élevé depuis 2001, début de la série chronologique. Pour 2023, les prix devraient encore augmenter, mais à un rythme plus lent, ce qui devrait réduire le taux d'inflation surtout vers le second semestre de l'année. Outre les prix de l'énergie et des autres produits de base, la hausse des salaires devrait constituer un deuxième moteur de l'inflation, les syndicats ayant obtenu des augmentations de salaire comprises entre 7 % et près de 15 % dans les secteurs de la construction et de l'industrie manufacturière pour 2023. C'est aussi le résultat du niveau de chômage le plus bas de l'histoire de la Slovénie (depuis 1991). La consommation privée a déjà souffert de la baisse du pouvoir d'achat due à la forte inflation en 2022 et devrait rester, même avec les augmentations de salaires, modeste sur l'année 2023. Les investissements privés ont chuté en 2022 et devraient rester modérés cette année. Le secteur manufacturier slovène est fortement intégré dans les chaînes de production allemandes, autrichiennes et italiennes, notamment pour l'automobile. Comme tous ces pays sont également en pleine récession manufacturière, la demande de produits slovènes devrait diminuer. Cela aura un impact sur les exportations de marchandises. Le seul moteur qui devrait empêcher une plus forte baisse de l'activité économique sera le tourisme étranger, qui représente 10 % du PIB. Les visiteurs slovènes viennent principalement d'Allemagne, d'Autriche, d'Italie, de Hongrie et de République tchèque. Les enquêtes montrent que dans la confiance des consommateurs allemands et autrichiens, l'inflation élevée a moins d'impact sur les voyages à l'étranger que sur la consommation de biens.

Par conséquent, on s'attend à ce que le tourisme reste robuste. Le gouvernement apportera également un certain soutien à l'économie par le biais de la facilité de redressement et de résilience de l'UE. La Slovénie obtiendra un total de 1,8 milliard d'euros de subventions (3,8 % du PIB) et 705 millions d'euros de prêts entre 2021 et 2024. En outre, des mesures visant à subventionner le coût de l'énergie pour les ménages et les entreprises ainsi que la fixation des prix des denrées alimentaires de base ont été décidées. Aucun soutien ne viendra cependant de la BCE, qui a augmenté en 2022 ses taux d'intérêt de 250 points de base, à 2,5% pour le taux principal de refinancement, afin de stabiliser les anticipations d'inflation à long terme. D'autres mesures suivront en 2023, mais progressivement pour atteindre un niveau de 3,5 % à 4,0 %. Cette mesure sera combinée à une lente réduction de son bilan de 15 milliards d'euros par mois à partir de mars. Ces réductions mensuelles vont probablement augmenter au cours de l'année.

Quatrième année consécutive de déficit public

Face aux importantes manifestations de rue réclamant des mesures de soutien pour faire face aux prix élevés de l'énergie, le gouvernement nouvellement élu a dû mettre en œuvre plusieurs programmes et mesures en 2022. Ceux-ci creuseront encore le déficit budgétaire, car l'augmentation de l'impôt sur les plus-values, de l'impôt sur le revenu des personnes physiques et des taxes sur les entreprises qui polluent l'environnement, soit ne génère pas suffisamment de recettes, soit n'est pas encore totalement mise en œuvre. La hausse du déficit public augmentera à nouveau le niveau de la dette publique.

Après que l'excédent structurel de la balance courante slovène ait fortement chuté en 2022 pour se retrouver légèrement en dessous de l'équilibre, il devrait revenir en 2023, mais seulement timidement. Avec un manque de demande pour les biens slovènes et compte tenu des prix élevés des biens importés, la balance commerciale des biens devrait rester dans son déficit inhabituel. L'excédent commercial des services devrait cependant augmenter quelque peu. Associé à un solde inchangé des investissements et des transferts de fonds, cela ne devrait se traduire que par un léger excédent de la balance courante.

Du populisme de droite au gouvernement libéral-social-démocratique

En avril 2022, des élections générales anticipées ont eu lieu, après que le gouvernement populiste de droite dirigé par le Premier ministre Janša ait été confronté à quatre votes de défiance au Parlement en 2021. Le Mouvement de la liberté, un parti social-libéral-environnemental nouvellement fondé, et son leader Robert Golob, ont remporté l'élection en partant de rien. Ce parti a obtenu 41 des 90 sièges du parlement et a formé une coalition avec les sociaux-démocrates (7 sièges) et le parti de gauche (5 sièges). Les minorités nationales italienne et hongroise du parlement (2 sièges) soutiennent également la coalition. Le SDS, parti populiste de droite de Janša, a remporté 27 sièges et forme désormais l'opposition avec le NSi, parti chrétien-démocrate (8 sièges).

D'autres partis conservateurs ou de droite, qui soutenaient l'ancien gouvernement, ne sont pas entrés au Parlement. Robert Golob a été déclaré Premier ministre en juin 2022. Alors que le nouveau gouvernement libéral et pro-européen a apaisé les tensions et les protestations de la population sur les questions de la liberté des médias et de l'État de droit, de nouveaux mouvements de protestation sont apparus autour des préoccupations liées au coût de la vie dans le sillage de la flambée des prix de l'énergie. Bien que plusieurs mesures de soutien aux ménages et aux entreprises aient été décidées et que le Mouvement pour la liberté soit constamment en tête dans les sondages devant le SDS, il n'est pas certain que la coalition gouvernementale survive jusqu'aux prochaines élections générales prévues en 2026. Le principal risque provient du nouveau parti leader, qui se compose principalement de nouveaux venus sur la scène politique, et où des désaccords internes pourraient apparaître ainsi qu'avec ses partenaires de coalition.

D'autres partis conservateurs ou de droite, qui soutenaient l'ancien gouvernement, ne sont pas entrés au Parlement. Robert Golob a été déclaré Premier ministre en juin 2022. Alors que le nouveau gouvernement libéral et pro-européen a apaisé les tensions et les protestations de la population sur les questions de la liberté des médias et de l'État de droit, de nouveaux mouvements de protestation sont apparus autour des préoccupations liées au coût de la vie dans le sillage de la flambée des prix de l'énergie. Bien que plusieurs mesures de soutien aux ménages et aux entreprises aient été décidées et que le Mouvement pour la liberté soit constamment en tête dans les sondages devant le SDS, il n'est pas certain que la coalition gouvernementale survive jusqu'aux prochaines élections générales prévues en 2026. Le principal risque provient du nouveau parti leader, qui se compose principalement de nouveaux venus sur la scène politique, et où des désaccords internes pourraient apparaître ainsi qu'avec ses partenaires de coalition.

Dernière mise à jour : avril 2023

Autres pays avec le même niveau de risque

  • Irlande

     

    A3 A3

  • Israël

    Détérioration récente

    A2 A3

  • Espagne

     

    A3 A3

  • Suède

     

    A3 A3

  • Estonie

     

    A3 A3

  • Allemagne

     

    A3 A3

  • France

     

    A3 A3

  • Finlande

     

    A3 A3

  • Portugal

     

    A3 A3