Les dernières Actualités et Publications de Coface, leader de mondial l'assurance-crédit.
04/07/2019
Risque pays et études économiques

Baromètre Coface –Les tensions commerciales reviennent sur le devant de la scène

Baromètre Coface –Les tensions commerciales reviennent  sur le devant de la scène

Guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, secteur automobile à la traîne, croissance en berne des économies émergentes… le deuxième trimestre 2019 a confirmé le ralentissement économique mondial.

Le repli du commerce mondial se confirme en cette première moitié d’année et même si une légère reprise est attendue pour le deuxième semestre, il devrait, sur l’année, subir une perte de volume de 0,7 % selon d’après les prévisions Coface. La croissance de l’économie mondiale doit, elle, passer de 3,1% en 2018 à 2,7% en 2019 puis rester stable en 2020, tandis que l’indice Coface de risque politique reste à un niveau historiquement élevé. Dans ce contexte, Coface prévoit que plus de deux tiers des pays[1] devraient enregistrer une hausse des défaillances d’entreprises cette année.

Des secteurs en tension, en particulier l’automobile

Automobile, métallurgie, distribution, habillement, nombreux sont les secteurs qui reflètent les vulnérabilités de l'économie mondiale. Au total, Coface déclasse 27 évaluations sectorielles ce trimestre (contre seulement 4 reclassements). Parmi elles, 13 concernent le secteur automobile (souvent pour la deuxième fois en six mois).

Le secteur automobile est emblématique des difficultés actuelles de l’économie mondiale. Il est à la fois pénalisé par le ralentissement conjoncturel observé dans bon nombre de régions, par les risques politiques liés, notamment, au protectionnisme commercial et à des changements structurels liés à l’évolution des comportements de consommation (par exemple le taux d’équipement élevé des ménages chinois et les nouvelles réglementations anti-pollution en Europe).

Des tensions commerciales qui affectent l’économie mondiale

Les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis vont contribuer au ralentissement de l’économie américaine. Coface s’attend donc à une croissance économique aux Etats-Unis, estimée à 2,5 % pour cette année et 1,3 % seulement en 2020, contre 2,9 % en 2018. En Chine, la guerre commerciale a notamment entrainé un recul de ses exportations vers les Etats-Unis de 10 % au cours des quatre premiers mois de l’année.

Plus généralement, les incertitudes concernant l’issue des négociations entre les gouvernements chinois et américains et le climat de tensions que génère cette guerre commerciale continuent de peser sur le niveau de confiance des entreprises. Les indicateurs de confiance dans de nombreux pays dans le monde sont en recul, en particulier dans les secteurs manufacturiers. C’est le cas en Allemagne où les indicateurs de confiance des entreprises tels que l’IFO sont, en juin, au plus bas depuis cinq ans. La production industrielle est en recul. Coface y prévoit une croissance économique de seulement 0,8% cette année (contre 1,5% l’année passée) et déclasse son évaluation pays de A1 à A2. Trois économies qui en sont dépendantes sont aussi déclassées : la République tchèque, la Slovaquie (toutes deux de A2 en A3) et l’Autriche (de A1 en A2). Le risque entreprise augmente aussi en Islande (déclassé en A3). Au rayon des bonnes nouvelles, les entreprises en Ouzbékistan (de C en B) et au Kirghizstan (de D en C) profitent de la poursuite d’une relative ouverture politique et économique.

[1] Coface produit des prévisions de défaillances d’entreprises pour 38 pays dans le monde

 

 

Téléchargez le Baromètre

 

Téléchargez la nouvelle carte du risque pays

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger le communiqué : Baromètre Coface –Les tensions commerciales reviennent sur le deva... (99,47 kB)

Contact


Pour nous écrire, nous poser une question, ou simplement pour vous informer :

Contactez-nous au
Tel. : +33 (0)1 49 02 20 00
 
Contact Journalistes :
Agence ComCorp
Caroline Pierron
coface@comcorp.fr
01 55 01 09 88

Haut de page
  • Français