Les dernières Actualités et Publications de Coface, leader de mondial l'assurance-crédit.
11/02/2019
Actualités institutionnelles

Résultats annuels 2018 : Résultat net en hausse de 47% à 122,3M€ et distribution de 100% du résultat net

Résultats annuels 2018 : Résultat net en hausse de 47% à 122,3M€ et distribution de 100% du résultat net
  • Chiffre d’affaires : 1 385 M€, en hausse de 4,6% à périmètre et taux de change constants

-        T4-2018 en hausse de 6,3% par rapport au T4-2017 et 4,0% hors ajustements exceptionnels[1]

-        Croissance de l’assurance-crédit à 5,7% à changes constants

-        Chiffre d’affaires des assurés et rétention client à un niveau record

  • Ratio de sinistralité net à 45,1%, en amélioration de 6,2 ppts. ; ratio combiné annuel net à 79,6%

-        Bonne maîtrise du ratio de sinistralité net à 45,5% au T4-2018, grâce à une bonne gestion des sinistres passés et une souscription rigoureuse

-        Ratio de coûts net annuel en baisse de 0,7ppt à 34,5% contre 35,2% en 2017, traduisant à la fois un strict contrôle des coûts et des investissements soutenus

-        Ratio combiné à 81,4% au T4-2018

  • Résultat net (part du groupe) de 122,3 M€ ; dont 24,1 M€ au T4-2018. RoATE[2] annualisé à 7,7%

-        Le bénéfice par action atteint un niveau record à 0,79EUR

  • Ratio de solvabilité estimé en hausse à ~169%[3], au-dessus de la zone cible (140%-160%)

-        Coface continue de viser un dépôt de demande d’homologation de son modèle interne à l’été 2019 et a dans ce but entamé des discussions avec le régulateur.

  • Coface continue de gérer activement sa base de capital

-        Proposition de distribution de 100% du résultat net de l’année, dont au moins 60% sous forme de dividende[4]

Sauf indication contraire, les évolutions sont exprimées par comparaison avec les résultats au 31 décembre 2017.

 

 

Xavier Durand, directeur général de Coface, a déclaré :

« Nos bons résultats 2018 montrent toute la pertinence de notre plan stratégique Fit to Win dans un environnement économique désormais plus volatil. Notre résultat net de 122M€, en hausse de 47%, correspond à une rentabilité des capitaux propres proche des objectifs de moyenne de cycle, hors pleine activation du levier d’optimisation du capital. Notre ratio de solvabilité, à 169%, traduit la solidité de notre bilan et nous permet de proposer un taux de distribution de 100% de notre résultat net. Ces solides résultats ont été acquis alors même qu’aux foyers de risques déjà connus (Argentine, Turquie) sont venus se rajouter de nouveaux facteurs de risque (ralentissement chinois, Brexit, shutdown, trade wars).

En 2019, forts de notre infrastructure de risques qui a été renforcée au cours des trois dernières années, nous poursuivrons notre politique de souscription rigoureuse ainsi que nos investissements. Nous prévoyons d’investir 25M€ dans des projets structurants, incluant notamment les projets de nouvelles normes comptables.

Enfin, nous avons engagé les discussions avec le régulateur français à propos de notre modèle interne. Nous visons toujours un dépôt de notre demande d’homologation à l’été 2019. »

 

 

Chiffres clés au 31 décembre 2018

Le conseil d’administration de COFACE SA a examiné les comptes consolidés au 31 décembre 2018 lors de sa réunion du 11 février 2019.

Ils ont fait l’objet d’une revue par le comité d’audit ; comptes non-audités, en cours de certification.

 

tab1FR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. 1. Chiffre d’affaires

 

En 2018, Coface a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 1 384,7 M€, en hausse de 4,6% à taux de change constant par rapport à 2017. En données publiées (à change courant) le chiffre d’affaires progresse de +2,2% en raison du renforcement de l’Euro par rapport aux autres monnaies dans lesquelles le Groupe opère.

En ligne avec les tendances des trimestres précédents, la croissance de l’activité des clients de Coface a un impact positif de +6,1% sur l’année malgré un léger ralentissement sur la fin de l’année. La baisse des prix reste contrôlée à -1,4%, reflétant une bonne maîtrise commerciale et un début de re-tarification dans les marchés les plus risqués.

Le taux de rétention est élevé dans la plupart des régions et atteint un niveau annuel record de 91,1% pour le Groupe. Les affaires nouvelles enregistrent un total de 116 M€ en baisse de 13 M€ par rapport à 2017, en ligne avec une politique de souscription maitrisée. Le quatrième trimestre est en très légère progression par rapport à la même période de 2017, confirmant le rattrapage progressif entrepris tout au long de l’année.

Le chiffre d’affaires de l’activité assurance (y compris le cautionnement et le Single Risk) progresse de 5,7% à périmètre et taux de change constants par rapport à 2017 (en hausse de +3,0% à taux de change courant), grâce au retour à la croissance des marchés matures sous l’effet de la progression de l’activité de nos clients et à un haut niveau de rétention des contrats.

Le chiffre d’affaires des autres activités (affacturage et services) est en baisse de -1,3% par rapport à 2017 en raison de la baisse des revenus de l’affacturage en Allemagne dans un contexte de maîtrise des marges et des risques, compensée par la bonne croissance des revenus des services.

 

tab2fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la région Europe du Nord, le chiffre d’affaires diminue de -0,3% (-0,2% à taux de change constants), principalement affecté par la baisse des revenus de l’affacturage. Les revenus d’assurance-crédit progressent de +1,6% sous l’effet de l’activité des assurés et d’un bon niveau de rétention, marquant le retournement de la tendance baissière observée depuis plusieurs années.

En Europe de l’Ouest, le chiffre d’affaires progresse de +1,1% et de +1,6% à taux de change constants grâce, d’une part, à l’activité de nos clients, et d’autre part à une rétention record pour le Groupe.

En Europe Centrale et de l’Est, le chiffre d’affaires est en croissance de +4,8% et de +6,1% à taux de change constants. Cette croissance intervient dans un environnement de strict contrôle des risques, notamment en Pologne. En Pologne toujours, les revenus de l’affacturage sont en progression. 

En Méditerranée et Afrique, région tirée par l’Italie et l’Espagne, le chiffre d’affaires progresse de +6,4% et de +8,2% à taux de change constants, grâce à une bonne dynamique commerciale et à la progression de l’activité des assurés.

En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires progresse de +3,8% en données publiées et de +8,3% à taux de change constants. Le Groupe a désormais stabilisé son portefeuille et la signature de contrats importants notamment en Single Risk explique la croissance sensible du chiffre d’affaires.

Le chiffre d’affaires de la région Asie-Pacifique est en baisse de -1,5% en courant et en hausse de +2,7% à taux de change constants. L’activité client est en progression et la région enregistre des performances commerciales en forte amélioration en assurance-crédit. Une partie de cette hausse est compensée par des ristournes de primes élevées (faible sinistralité).

En Amérique Latine, le chiffre d’affaires baisse de -5,5% en courant mais progresse de +11,9% à taux de change constants en raison d’un bon niveau d’activité client et de la signature de grands contrats internationaux. Cette hausse intervient dans un contexte de prudence sur les risques (turbulences monétaires).

 

 

  1. 2. Résultat

–         Ratio combiné

Le ratio combiné net de réassurance s’est établi à 79,6% sur l’année (en amélioration de 7,0 points sur un an). Le ratio combiné net de réassurance pour le T4-2018 s’est établi à 81,4% montrant une poursuite de la normalisation progressive de la sinistralité.

(i)     Ratio de sinistralité

Le ratio de sinistralité brut de réassurance s’établit à 44,2% sur l’année 2018, une amélioration de 7,2 points par rapport à l’année précédente. Sur le T4-2018 le ratio de sinistralité brut de réassurance est à 45,3% mais il bénéficie d’un effet change favorable (réévaluations des passifs en monnaie locale) pour un point. Hors cet effet, le ratio de sinistres brut serait de 46,3% sur le trimestre contre 43,6% au trimestre précédent (hors change également).

La politique de provisionnement du Groupe est inchangée. La gestion rigoureuse des sinistres passés a permis au Groupe d’enregistrer 34,0 points de reprises sur antérieurs durant l’année. Ces niveaux restent très supérieurs à la moyenne historique. Ils bénéficient notamment de bonnes récupérations sur deux sinistres importants enregistrés les années précédentes. Une partie de ces récupérations a été provisionnée à nouveau sur l’année courante car les sociétés concernées, sur lesquelles le Groupe conserve une exposition, ne sont pas totalement sorties de leurs difficultés.

Ces mouvements sont l’occasion pour le Groupe de rappeler la sensibilité de l’activité de l’assurance-crédit aux sinistres unitaires de taille importante qui peuvent représenter une part significative du profit trimestriel.

Le ratio de sinistralité net s’améliore également à 45,1%, une baisse de 6,2 points par rapport à 2017.

(ii)    Ratio de coûts

Coface poursuit son programme d’efficacité opérationnelle. Les économies réalisées depuis le début de l’année se montent à 39 M€ ; un niveau supérieur à l’objectif fixé dans le planFit to Wind’une économie annualisée totale de 30 M€ sur l’année 2018.

Les économies réalisées permettent de continuer à réinvestir dans la transformation en profondeur de Coface autour des risques, des systèmes, des processus et de la qualité de service.

Le ratio de coûts net de réassurance s’est établi à 34,5%, en amélioration de 0,7 point sur un an.

 

–         Résultat financier

Le résultat financier net s’élève à 51,1 M€ sur 2018, dont 4,7 M€ de plus-values nettes réalisées y compris dépréciation. Le niveau de plus-values réalisées est en repli par rapport à 2017, les conditions sur les marchés financiers, notamment en fin d’année n’ayant pas amené de dégagement significatif.

Dans un environnement toujours marqué par des taux historiquement bas, Coface a réussi à enregistrer un rendement courant du portefeuille (i.e. hors plus-values, hors dépréciation) en très légère progression à 40,7 M€ (contre 37,5 M€ en 2017). Le rendement comptable[5], hors plus-values et dépréciations, s’établit à 1,5% en 2018, et est en très légère hausse par rapport à l’année précédente (1,4%).

 

–         Résultat opérationnel et résultat net

Le résultat opérationnel se monte à 203,9 M€ sur l’année, en forte hausse (+32,0%) par rapport à l’année précédente, suite principalement à la baisse du ratio de sinistralité et à la croissance du chiffre d’affaires.

Le taux d’imposition effectif baisse à 34% contre 41% en 2017.

Au total, le résultat net (part du groupe) s’élève à 122,3 M€, dont 24,1 M€ au T4-2018.

 

  1. 3. Capitaux propres

Au 31 décembre 2018, les capitaux propres du groupe s’établissent à 1 806,2 M€, en hausse de 3,6 M€, soit +0,2% (1 802,6 M€ au 31 décembre 2017).

Leur évolution s’explique principalement par le résultat net positif de 122,3 M€ compensé par le paiement du dividende (52,9 M€), les rachats d’actions (46,8 M€) ainsi que des ajustements négatifs sur la juste valeur des placements (18,7 M€).

Le programme de rachat d’actions annoncé le 24 octobre 2018 pour un montant maximal de 15 M€ s’est achevé le 8 janvier 2019. Au total, 1 867 312 actions ont été achetées pour une valeur de 14 999 990 € (hors frais).

Le rendement sur fonds propres moyens nets des actifs incorporels (RoATE) s’établit à 7,7% pour l’année 2018 et à 8,0%[6] hors éléments non récurrents.

 

4. Perspectives

La fin d’année 2018 confirme le scénario retenu par Coface d’une normalisation progressive de l’environnement de risque. L’environnement économique est désormais clairement plus volatil ; en effet, aux foyers de risques déjà connus (Argentine, Turquie) sont venus se rajouter de nouveaux facteurs de risque (ralentissement chinois, Brexit, shutdown,trade wars).

Dans ce contexte, Coface est confiante dans la pertinence de sa stratégie, qui est de devenir l’assureur crédit le plus agile, et reste focalisée sur sa mise en œuvre.

Forte de ses investissements dans la gestion des risques, Coface poursuivra une politique de souscription disciplinée, tout en rappelant la sensibilité de l’activité de l’assurance-crédit aux sinistres de taille importante qui peuvent représenter une part importante du profit d’un trimestre.

Confiante dans la solidité de son bilan, et en ligne avec sa politique de gestion du capital, la société proposera à ses actionnaires la distribution de 100% de son résultat net, dont un minimum de 60% sous forme de dividende[7].

Coface maintient son objectif de dépôt de son dossier d’homologation pour son modèle interne à l’été 2019. Les discussions avec le régulateur se rapportant à ce sujet ont débuté.

Par ailleurs, les évolutions de la formule standard, dont l’effet estimé est une baisse comprise entre 15 et 20 points de la solvabilité du groupe, sont désormais attendues pour une mise en application en 2020.

Les objectifs de délivrer un ratio combiné net à environ 83% à travers le cycle et d’atteindre un RoATE à 8% + 1% sont maintenus.

 

 

Conférence téléphonique pour les analystes financiers

Les résultats annuels 2018 de Coface seront commentés auprès des analystes financiers lors de la conférence téléphonique qui aura lieu le 11 février à 18h00 (Paris). Elle sera accessible en composant l’un des numéros suivants :+33 (1) 72 72 74 03(France),+44 2071 943 759(Royaume-Uni),+1 646 722 4916(Etats-Unis). Le code d’accès pour les participants est : 59598878#

 

La présentation sera disponible (en anglais uniquement) à l’adresse suivante :

http://www.coface.com/fr/Investisseurs/Resultats-et-rapports-financiers

 

 

 

[1] Ajustements exceptionnels de -7,1 M€ incluant des provisionnements de ristournes et des effets rétroactifs.

[2] Rentabilité moyenne des fonds propres tangibles

[3] Ce ratio de solvabilité estimé constitue un calcul préliminaire effectué selon l’interprétation de Coface de la réglementation Solvabilité II.

Le résultat du calcul définitif pourrait être différent de ce calcul préliminaire. Le ratio de Solvabilité estimé n’est pas audité. Il inclut également l’estimation plus stricte du SCR Factoring.

[4] La proposition de distribution est soumise à l’approbation de l’assemblée générale des actionnaires du 16 mai 2019.

[5] Taux de rentabilité comptable calculé sur la moyenne du portefeuille de placements hors titres non conso.

[6] Les éléments non récurrents se montent à -3,8M€ et incluent principalement 10,6M€ de charges de restructuration partiellement compensées par des reprises de provisions 7,5M€.

[7] La proposition de distribution est soumise à l’approbation de l’assemblée générale des actionnaires du 16 mai 2019.

 

* Le ratio de solvabilité final à fin 2017 s'élève à 164% (sur la base de l'interprétation par Coface de Solvabilité et en intégrant une estimation plus stricte du SCR Factoring afin d'anticiper les modifications de la réglementation). Non audité.

Télécharger le communiqué : Résultats annuels 2018 : Résultat net en hausse de 47% à 122,3M€ ... (683,93 kB)

Contact


Pour nous écrire, nous poser une question, ou simplement pour vous informer :

Contactez-nous au
Tel. : +33 (0)1 49 02 20 00
 
Contact Journalistes :
Maria KRELLENSTEIN
Tel : +33 (0)1 49 02 16 29
Mail : maria.krellenstein@coface.com 
 

Haut de page
  • Français