Les dernières Actualités et Publications de Coface, leader de mondial l'assurance-crédit.
18/04/2019
Publications économiques

La grande rotation industrielle se poursuit - Baromètre Risques Pays et Sectoriels

La grande rotation industrielle se poursuit - Baromètre Risques Pays et Sectoriels

Les signaux de ralentissement de l’économie mondiale ont continué de s’accumuler en ce début d’année 2019 : les entreprises sont nettement moins confiantes qu’il y a un an tandis que le commerce mondial montre des signes de fatigue. Nous anticipons qu’il augmentera de seulement 2,3 % cette année (contre 3,0 % en 2018). Ce changement de tendance en matière d’échanges internationaux va de pair avec celui de la production : Coface anticipe que le PIB mondial augmentera de 2,9 % cette année, soit une baisse de 0,3 point par rapport à 2018. Ce serait le plus bas niveau observé depuis 2016, dernière année au
cours de laquelle la croissance avait ralenti conjointement dans les trois premières économies mondiales (zone euro, États-Unis et Chine). Dans cet environnement de croissance ralentie, les entreprises sont fragilisées : le nombre de défaillances d’entreprises devrait augmenter dans 26 pays sur 39 pour lesquels de telles données sont disponibles, contre 19 seulement en 2018.

Dans ce contexte de confirmation du retournement du cycle industriel, 14 évaluations sectorielles sont revues à la baisse. Six d’entre elles concernent la chimie, notamment en Europe de l’Ouest et aux États-Unis, dont les entreprises souffrent de moindres débouchés dans les secteurs de l’automobile et de la construction, de l’augmentation du coût de certains de leurs intrants (comme le pétrole) qui pèsera sur leurs marges dans les trimestres à venir, ainsi que de la mise en oeuvre de régulations plus strictes dans certains pays.

Au rayon des bonnes nouvelles, les cinq évaluations sectorielles revues à la hausse concernent toutes le Moyen-Orient. La remontée des cours du pétrole (+ 29 % entre fin mars 2019 et fin décembre 2018 dans un contexte de grande volatilité des cours) contribue à la réduction du risque de crédit des entreprises dans la région, d’autant plus que nous anticipons que le cours du baril de Brent restera cette année à un niveau confortable pour la plupart des pays producteurs de la région (65 dollars en moyenne en 2019). Le changement de direction de la Réserve fédérale des États-Unis devrait aussi avoir un effet positif sur
les conditions de crédit bancaire pour les entreprises des pays du Conseil de Coopération du Golfe dont les devises sont alignées sur le dollar américain. Après les Emirats Arabes Unis au dernier trimestre de 2018, nous reclassons cette fois l’Arabie Saoudite (de C en B).

 

Téléchargez le baromètre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger la publication : La grande rotation industrielle se poursuit - Baromètre Risques Pays ... (4,28 MB)

Contact


Pour nous écrire, nous poser une question, ou simplement pour vous informer :

Contactez-nous au
Tel. : +33 (0)1 49 02 20 00
 
Contact Journalistes :
Agence ComCorp
Caroline Pierron
coface@comcorp.fr
01 55 01 09 88

Haut de page
  • Français