Les dernières Actualités et Publications de Coface, leader de mondial l'assurance-crédit.
21/10/2019
Publications économiques

Quel ralentissement économique en zone euro ? Nouvelles perspectives à l’aide des indicateurs d’activité Coface

Quel ralentissement économique en zone euro ? Nouvelles perspectives à l’aide des indicateurs d’activité Coface
Depuis le début de l’année 2019, les signaux précurseurs d’un ralentissement de la croissance mondiale se sont multipliés. Si l’ensemble des économistes s’accorde sur cette tendance baissière, après le haut de cycle atteint en 2017, le point d’interrogation réside désormais dans l’ampleur de ce ralentissement, en particulier en zone euro. Tandis que certains évoquent une récession en 2020, la majorité des économistes y prévoit « seulement » un léger ralentissement.

Dans cette période d’incertitudes fortes, l’exercice de prévision de croissance est d’autant plus difficile et important. C’est pourquoi, Coface a décidé de développer son propre outil de prévision : CRAFT (Coface Research Activity Forecasting Tool), que nous présentons dans cette publication.
Cet indicateur d’activité est construit à l’aide de la méthode statistique d’Analyse en Composantes Principales (ACP), qui permet d’extraire les signaux communs transmis par un nombre important de variables en les réduisant à des « facteurs communs » – aussi appelés composantes principales. 
Les variables les plus susceptibles d’avoir une incidence sur l’activité de l’économie considérée sont sélectionnées via des modèles de machine learning. Les variables conservées – entre trente et cinquante pour chaque pays - peuvent être regroupées en quatre catégories distinctes : variables réelles, données d’enquêtes, variables monétaires et financières et indicateurs internationaux. À ces quatre types de
variables communément utilisées pour la construction d’indicateurs d’activité, Coface a ajouté le taux de défaut des entreprises sur leurs créances commerciales assurées par Coface agrégé par pays. Par construction, CRAFT est fortement corrélé au taux de croissance trimestriel du PIB et permet de le prévoir correctement pour le trimestre en cours (nowcasting) et pour le trimestre suivant (forecasting).
D’après les résultats de ce modèle, l’Allemagne entrerait en récession au 3e trimestre (-0,1 % après déjà -0,1 % au trimestre précédent), avant de stagner au cours des trois derniers mois de l’année. L’économie française continuerait de faire preuve de résilience, mais ralentirait également au 3e trimestre (+0,2 %) avant de rebondir en fi n d’année (+0,3 %). A l’inverse, la croissance repartirait à la hausse
en Espagne au 3e trimestre (+0,6 %) avant de ralentir légèrement (+0,5 %), tout en restant solide. Enfin, l’activité resterait atone en Italie : après un léger rebond au 3e trimestre à 0,1 %, elle stagnerait à nouveau au 4e trimestre.

 

Télécharger cette publication

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger la publication : Quel ralentissement économique en zone euro ? Nouvelles perspectives ... (693,64 kB)

Contact


Pour nous écrire, nous poser une question, ou simplement pour vous informer :

Contactez-nous au
Tel. : +33 (0)1 49 02 20 00
 
Contact Journalistes :
Agence ComCorp
Caroline Pierron
coface@comcorp.fr
01 55 01 09 88

Haut de page
  • Français